Shopping de fête: Bûche

Noël cinéma

Biscuit dacquoise noisette, feuilletine praliné amande, crème aux fruits de la passion, ganache chocolat au lait montée, coque de chocolat au lait recouvert d’or… Qu’ajouter de plus sur ce césar pâtissier ? Peut-être vous inciter à casser sa croûte dorée même si ça vous fait mal au coeur, dessous une ganache crémeuse vous attend ! Créé pour les 120 de Fauchon, ce gâteau oeuvre d’art n’a pas le nom de bûche mais c’est tout comme puisqu’on ne peut l’acheter que pour noël et sur commande !

Le CXX, 80 € pour 8 personnes, Fauchon, renseignements sur
http:// www.fauchon.fr

Noël chocolat

Si vous êtes accro au chocolat, commandez votre bûche chez Jean-Paul Hévin les yeux fermés. Enfin non, ouvrez-les juste le temps de choisir votre préférée ! Il y a tout d’abord la bûche zip, constituée de deux moitiés de génoise et de mousse légère. Vous choisissez vos deux parfums entre chocolat noir, chocolat au lait et un délicieux et très classique marrons confits. Puis le pâtissier réunit les deux parties grâce à une fermeture en chocolat au lait plus vraies que nature ! La bûche cube joue les paradoxes avec ses cubes en brochette à la coque en chocolat (de chocolatier s’il vous plait !) qui abritent une mousse légère à tomber par terre ! Des tonalités salées, acides ou amères qui raviront votre palais… Si vous arrivez à faire votre choix ! Trois sortes de cubes au programme : cubes de mousse au chocolat noir, cubes de mousse au chocolat au lait parfumée au fruit de la passion et cubes de mousse au chocolat au lait parfumée au caramel à la fleur de sel.

Bûche Zip et bûche cube, 37 € pour 6 personnes, Jean-Paul Hévin, renseignements sur http:// www.jphevin.com

Noël branché

Le goût du bois (fraîchement scié de préférence), voilà le goût que Phillipe Starck voulait pour la bûche qui porte son nom … Après tout, pourquoi pas ! Le plus compliqué a été pour Guiy Krenzer, le pâtissier de Lenôtre de comprendre à quoi cela pouvait ressembler… Pourtant, encore une fois, il suffisait de demander à Starck : le goût du bois, c’est la fève tonka ! Fort de cette info, le chef pâtissier s’est mis au boulot pour un résultat sympathique mais peut-être un poil compliqué. On vous laisse juger l’intitulé : dacquoise moelleuse aux amandes Valencia et noisettes, mousse chocolat noir à la fève Tonka en infusion, crémeux au whisky single malt, arômes vanillés boisés, crème anglaise au sirop d’érable ambré.

Bûche Starck,94€ pour 10 personnes, Lenôtre,
renseignements sur
www.lenotre.fr

L.E

Leave a reply