Séverine de Sav’Hourra

Les blogs de cuisine pullulent sur la toile. Cocooking surfe dans cette jungle pour vous faire découvrir ses préférés à travers le portrait « cuisine » de leurs propriétaires !

Sushis, sashimis et autres rouleaux aux algues n’ont plus de secrets pour Séverine. A tel point qu’aujourd’hui elle n’hésite pas à innover dans les formes comme dans les goûts. Sa dernière création : un gâteau salé au coeur coulant pour la fête des pères, à base de riz vinaigré, d’avocat, d’oeuf de saumon et d’oeuf, à découvrir sur son blog Sav’houra ! On y trouve aussi des pas à pas pour réaliser ses premiers sushis… Vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas vous lancer ! Pour en savoir un tout petit peu plus sur Séverine :

Votre dernière invention culinaire ?
Séverine : Des sushi de Pâques, moulés dans un coquetier. La technique que je propose est très simple et ne nécessite rien de plus qu’une feuille de film plastique étirable et bien sûr un coquetier. Je trouve la version aux oeufs de saumon très esthétique et en relative adéquation avec l’esprit de Pâques mais toutes les audaces sont permises. A partir de cette base très simple, chacun peut créer son plateau de sushi, en fonction des ses goûts, de son humeur et du contenu de son réfrigérateur !

Et c’est bon ?
Séverine :
La ciboulette fraîchement ciselée communique son goût printanier au riz vinaigré. Les oeufs de saumon procurent une agréable sensation iodée lorsqu’ils éclatent sous la dent. Très simples à réaliser, je trouve ces sushi d’une finesse extrême.

La recette ou l’invention dont vous êtes la plus fière ?
Séverine :
C’est sans doute ma recette du riz vinaigré qui présente l’énorme avantage de ne pas nécessiter l’utilisation de riz spécifiquement japonais. Le riz rond que chacun peut se procurer dans le supermarché le plus proche suffit pour réaliser la recette et le résultat est très proche de ce que j’ai pu manger dans les restaurants japonais que je connais, c’est à dire ceux de Paris ! Ainsi, tout le monde peut essayer de préparer ses sushi à moindre coup.

Le premier plat que vous avez cuisiné ?
Séverine :
Je n’avais que 10 ans lorsque j’ai tenté ma première expérience culinaire en solo. J’étais en classe de 6° et mes professeurs de l’après-midi étaient tous absents. Mes parents m’avaient alors autorisée à rester seule, ce qui restait vraiment exceptionnel pour l’époque… J’en ai alors profité pour préparer des crêpes en cachette et je dois avouer que j’étais assez fière de moi ! J’en ai d’ailleurs tant mangées qu’il n’en restait presque plus au retour de mes parents, qui ne m’ont finalement rien reproché…

Un plat auquel vous ne pouvez pas résister ?
Séverine :
Mon plat préféré contient du saumon. Frais ou fumé, cru ou cuit, je n’y résiste pas. Pour moi, le saumon c’est sacré et c’est sans sauce !

Sur mon blog, je propose un certain nombre de recettes de pâtisseries et entremets que je crée dans le but de satisfaire les goûts et les envies de ceux que j’aime. Cependant, mon dessert préféré, c’est une pomme bien parfumée dans laquelle je peux croquer à pleines dents. De manière générale et à quelques exceptions près, les fruits sont pour moi des gourmandises dont je me suis gavée pendant mon enfance. Lorsque je commence à en manger, j’ai du mal à m’arrêter…

Votre livre de cuisine fétiche ?
Séverine :
J’adore feuilleter les livres de cuisine mais en achète très peu, sans doute parce que je ne suis pas souvent séduite par l’intégralité de leur contenu. La plupart de ceux que je possède m’ont d’ailleurs été offerts… Je préfère acheter quelques revues de temps en temps, à l’occasion de voyages en train ou en avion. Je me tiens ainsi au courant des dernières nouveautés culinaires mais n’applique que très rarement les recettes à la lettre. Je m’intéresse surtout aux techniques de base et à la découverte de nouvelles associations de goûts, de textures et de couleurs. Ces lectures me permettent ensuite d’improviser mes propres recettes. En ce moment, je me passionne pour la cuisine moléculaire. Je pense qu’en comprenant les phénomènes physiques qui interviennent dans la cuisine, il est plus facile de progresser. Ainsi, le dernier livre de Hervé This, « De la science aux fourneaux », est devenu mon livre de cuisine fétiche du moment.

Votre blog préféré hormis le vôtre ?
Séverine :
Sans hésitation, je réponds « Blog Appétit », l’agrégateur de blogs culinaires qui permet de se tenir informé des dernières nouveautés. Je n’ai que peu de temps à consacrer à la lecture des autres blogs mais aime en découvrir de nouveaux. Lectrice passionnée mais trop occupée, je laisse rarement une trace de mon passage, surtout si je n’ai aucune remarque ou question pertinente à faire, si je n’ai pas testé la recette…

Votre dernière découverte culinaire ?
Séverine :
Il y a à peine trois ans, je ne connaissais rien de la cuisine japonaise et j’étais loin d’imaginer que le poisson cru pouvait être bon. Récemment, j’ai découvert le sashimi de dorade et je suis réellement conquise par la finesse de ce poisson ! Il est cependant difficile de se procurer des filets de dorade suffisamment frais pour être préparés de cette façon. Je préfère donc patienter jusqu’au prochain dîner dans un restaurant japonais…

Le blog  » Sav’Hourra « 

http://sav-hourra.fr/ L.E

Leave a reply