Revue de presse : Régal

Les produits à l’honneur

Depuis six mois, vous l’avez forcément entendu : dans vingt ans, il n’y aura plus de poisson ! Ni dans la mer, ni dans votre assiette en toute logique… Pour contribuer à la sauvegarde de nos amis à écailles, Régal propose un dossier « Votez poisson ! ». Vous y apprendrez à consommer les espèces qui vont encore bien et cela en tenant compte des saisons, s’il vous plait. Et pour continuer dans le pratique, quelques conseils pour bien le choisir chez le poissonnier -ou bien au supermarché où il peut dès fois être encore plus frais !- et pour le cuisiner. Enfin des tests à l’aveugle poisson d’élevage contre poisson sauvage et n’est pas toujours meilleur celui que l’on croit… Pour ce dossier malin, nous, on vote Régal ! Pour rester dans le décryptage produit, une fiche sur le poulet sera très utile à tous ceux qui ne font pas encore la différence entre le volatile blanc et flasque sous papier film et son cousin tout jaune et tout tendu dans la vitrine du boucher. Vous trouverez aussi dans ce Régal, des articles sur l’eau pour chiens et chats -si, si-, l’ail rose, le roïbos ou encore le vinaigre en spray mais notre préféré, au rayon des produits, reste le palmarès des rillettes en pot … Notre conseil : si vous avez vraiment envie de rillettes prenez-en chez le boucher en même temps que le poulet !

Des douceurs

Pour ce qui est du sucré, Pierre Hermé livre sa recette de macarons au chocolat. Très honnêtement, la recette semble un peu trop simple pour être vraie mais après tout, pourquoi pas ? Et s’il fait trop chaud à votre goût pour le chocolat, dévorez le dossier sur la fraise du Périgord avec toute l’histoire de la cueillette et puis des recettes sucrées salées forts sympathiques comme la ceviche de lotte, guacamole et fraises !

Et des voyages !

Pour s’évader, rien de tel par un dimanche pluvieux que de dévorer le reportage sur les abricots de Damas. Sucrés et juteux, ces petites merveilles poussent dans l’oasis qui entoure la ville avant d’être avalés tout crus, séchés au soleil ou transformés en divine pâte ! Et pour ceux qui préfèrent un petit verre qu’ils se rabattent sur le « week-end de cave en cave » à Bandol avec des portraits de vignerons et de cavistes fiers de leurs bouteilles. Sans oublier un petit supplément avec tous les restos parisien de la rédaction de Régal… Si jamais vous passez devant l’un d’eux, arrêtez-vous !

Régal, n°17, juin-juillet 2007 Lucile Escourrou

Leave a reply