People : La délicieuse Elise

Au départ, Elise dessinait des maillots de bain. Puis un jour elle a dessiné une marquise … au chocolat, puis une jolie galette bretonne et n’a plus voulu s’arrêter ! C’est comme ça qu’est né son premier livre de cuisine « Elise et ses 28 délices » où chaque pâtisserie est illustrée par une jolie jeune femme. Forte de son succès, Elise remet le couvert et prépare « Elise et ses 28 cocktails » qui sortira avant la fin de l’année. Mary Stuart pour le bloody Mary y côtoie miss Manathan et bien d’autres. Un futur petit bijou dont Cocooking vous livre la couverture en avant-première !

Qu’avez-vous mangé hier soir et où ?
Elise Collet-Soravito:
Hier, j’ai mangé des makis végétariens dans un petit restaurant japonais avec un copain.

Votre spécialité?
ECS :
Des pâtes al dente avec de la très bonne mozzarella, de la très bonne huile d’olive, de très bons câpres et, pour le dessert, un blanc-manger !

Le premier plat que vous avez cuisiné?
ECS :
Une tarte aux pommes avec ma grand-mère.

Un aliment qui vous rappelle votre enfance?
ECS :
La mozzarella ! En Italie, chez ma grand-mère, j’en mangeais pour le goûter après l’avoir dépiauté en tirant sur le fil comme avec une pelote de laine.

A quel aliment êtes-vous incapable de résister?
ECS :
Un punch !

Quelle est votre cuisine étrangère préférée?
ECS :
Italienne mais ça ne compte pas car je le suis à moitié ! Donc je dirais thaïe.

Votre dernière découverte?
ECS :
Le chat Massala que j’ai ramené de mon récent voyage en Inde. C’est un mélange d’épices que les Indiens mettent partout. Il y a aussi le carrot Halwa (voir la photo dans le diaporama), un délice que j’ai appris à cuisiner là-bas.

Et pour les plus curieux des gourmets, voici la délicieuse recette du carrot halwa selon Elise : 500 g de carottes râpées 40 cl de lait 125 g de sucre roux 1 poignée de pistaches 1 poignée de noix de cajou 4 graines de cardamone 2 cuillérées de ghee ou de beurre 3 CS d’amandes en poudre Dans une casserole à fond épais, laisser cuire sur feu doux les carottes et le lait jusqu’à ce que le mélange réduise de moitié et épaississe, sans cesser de remuer. Ajouter le sucre et laisser cuire encore une dizaine de minutes. Ajouter les noix de cajou rôties, le ghee ou le beurre, la cardamone et la poudre d’amandes. Continuer de remuer. L’halwa est prêt quand le liquide s’est complètement évaporé. Servir chaud, décoré de pistaches hachées. Lucile Escourrou

Leave a reply