Manu de « Tout un fromage »

Aujourd’hui, Cocooking est allé du côté de « Tout un fromage », le blog de Manu.

Pour Pâques, Cocooking a décidé de se pencher sur un blog dédié au fromage! Certes le chocolat, c’est délicieux mais un peu convenu… Que diriez-vous d’un Camembert de Pâques ? A la rédaction, on en connaît un maintenant qui ne dirait certainement pas non : c’est Manu, l’auteur du blog « Tout un fromage ». Comme vous l’aurez compris, le truc de Manu est incontestablement le fromage ! Dès qu’il a un moment, il parcourt la France de long en large « toujours à la recherche d’une improbable Boulette de Cambrai, d’un Brie Noir hors d’âge et sans grade, d’un timide et subtile Bouton de Culotte ou d’un Banon provençal sexy, à déshabiller sans rougir… De temps en temps, mes pas franchissent les frontières et je les suis les yeux fermés… Stilton, Manchego, Sbrinz, Gorgonzola, Gouda? De quoi devenir polyglotte… ». Et pour un passionné qui manie la prose, un blog sur le fromage ne suffisait pas, il en a donc six ! Son explication à ce phénomène presque surnaturel : « le fromage est un sujet d’étude à vie et qu’un seul blog ne suffisait plus ! ». A la rédaction de Cocooking, on comprend très bien ce genre de folie et on applaudit des deux mains Manu et ses fromages ! En attendant de découvrir les cinq autres voici quelques indiscrétions sur le premier des six blogs de Manu et surtout sur l’

Votre dernière invention culinaire ?
Manu: Pas vraiment une invention, puisqu’il y a bien longtemps, lorsque j’étais tout petiot, j’ai observé des heures durant, chez mon grand-père (normand), un Camembert mariner dans quelque chose… Le quelque chose, c’était du Pastis… Il y a peu, j’ai pris mon courage à deux mains et décidé de reproduire le phénomène…

C’était bon ?
M :
He bien à vrai dire, je ne sais pas… Le Camembert marine encore…

La recette ou l’invention dont vous êtes la plus fière ?
M :
Un Epoisses flambé au marc de Bourgogne. Véritable feu d’artifice… Mais je ne suis pas sûr que ce soit une invention.

Le premier plat que vous avez cuisiné ?
M :
Je me souviens d’un croque-monsieur bien doré, avec du poivre et des herbes de Provence sur le dessus. Je me suis fais engueuler par mes parents parce que je n’avais pas le droit de toucher au four… T’avais quoi, bonhomme? 7, 8 ans à tout casser …

Un plat auquel vous ne pouvez pas résister ?
M :
Une fondue savoyarde, une bonne grosse tartine (sur du pain de campagne) de Fromage Fort de Lyon (où peut-être devrais je préciser : « de Fromage Fort de la Croix Rousse, à Lyon »), un sandwich au Cantal et jambon d’auvergne…

Votre livre de cuisine fétiche ?
M :
Si c’était un livre de cuisine, ce serait « Mes 100 recettes de Fromages », de Jean-Charles Karman, aux éditions Minerva? Mais ces derniers temps, mon coeur, mes papilles et mes narines penchent plutôt pour un roman, publié récemment et dévoré avec les doigts : « Le Nez d’Edward Trencom » de Giles Milton aux éditions Buchet Chastel… Un bijou, une merveille, mon trésor…

Votre blog préféré hormis le vôtre ?
M :
Ils sont légions. J’aime beaucoup le blog Top Slurp, pour son ton décalé, son humour à toute épreuve et ses miam-choses diaboliques… J’ai aussi, pour les même raisons, une p’tite faiblesse pour : La Soupe à la Fille.

Votre dernière découverte culinaire ?
M :
Un restaurant à Lille, « La Petite Cour », rue du Curé-Saint Etienne. Entre autre pour ses beignets au Maroilles. Et qui plus est, il est situé en face d’un des meilleurs fromagers de France que je connaisse : Philippe Olivier, au numéro 3 de la même rue!

Le blog « C’est moi qui l’ai fait ! »
http://tout1fromage.canalblog.com/ Lucile Escourrou

Leave a reply