Hilda des Foodies

Les blogs de cuisine pullulent sur la toile. Cocooking surfe dans cette jungle pour vous faire découvrir ses préférés à travers le portrait « cuisine » de leurs propriétaires !

Si vous courrez sur le blog d’Ilda, vous risquez d’être quelque peu énervé : Les foodies sont en suspend, encore l’affaire de quelques jours, et Hilda et sa petite famille, les pieds dans l’eau, aux Philippines. Pour cette jeune blogeuse -depuis juillet 2007- ce ne sont pas de simples vacances mais bien un retour sur sa terre natale : « Je suis si impatiente de retrouver les mangues, les ramboutan, les ananas, les glace à la macapuno, le durian, le langka, les mangustines, les chicos, les balimbing, les kaimito… ». Chez Cocooking, nous avons un petit message pour Hilda : « rapportez des photos de toutes ces choses merveilleuses dont, pour la plupart, nous n’avons jamais entendu parler ! »… En espérant qu’elle nous entende depuis sa plage de sable blanc ! Pour en savoir un tout petit peu plus sur Hilda :

Votre dernière invention culinaire ?
Hilda: Je ne peux pas vraiment dire que j’invente des choses mais j’aime bien remplacer des ingrédients classiques par des ingrédients exotiques. Par exemple, j’ai fait beaucoup de recettes autour du lait de coco (risotto, crème brulée…).

Et c’était bon ?
Hilda :
Si le baromètre, c’est mon mari qui est aussi gourmand que moi: oui, il a adoré !

La recette ou l’invention dont vous êtes la plus fière ?
Hilda :
En pâtisserie, j’improvise beaucoup (je déteste faire les choses comme c’est écrit dans les livres) et je suis assez fière quand c’est réussi comme, par exemple, mon Mont-Blanc à la patate douce ou ma tarte à la pina collada.

Le premier plat que vous avez cuisiné ?
Hilda :
Ma première recette, je m’en souviens bien parce que c’était mon père qui me l’a apprise. C’est l’adobo, un plat philippin (la recette est sur mon blog !) à base de poulet ou de porc mijoté avec de l’ail, du gingembre, du vinaigre de palme et de la sauce de soja. C’est simple mais vraiment délicieux. Et puis aussi, bien sûr, la manière de cuire le riz à la vapeur. Aux Philippines, on a un proverbe qui dit que les femmes ne sont pas prêtes à se marier si elles ne savent pas cuire le riz. J’étais un peu en avance : j’ai appris vers l’âge de sept ans.


Un plat auquel vous ne pouvez pas résister ?
Hilda :

Toutes les recettes avec du chocolat. Malheureusement quand j’en mange trop ça me déclenche des palpitations cardiaques. Mais c’est plus fort que moi, dans toutes les recettes, je double la quantité de chocolat, de toute façon plus y en a meilleur c’est !

Votre livre de cuisine fétiche ?
Hilda :
Ça peut paraître bizarre mais je n’en ai pas vraiment. J’ai des tonnes de livres de cuisine et de magazines mais la plupart du temps je regarde juste les photos ou je lis les recettes en diagonale pour m’inspirer : je déteste vraiment suivre une recette écrite (dans la vie je ne suis pas très disciplinée !).

Par contre quand je suis fatiguée ou stressée j’en feuillette beaucoup, ça me détend et c’est le moment ou mon cerveau s’évade pour inventer des recettes.

Votre blog préféré hormis le vôtre ?
Hilda :
C’est un blog en anglais qui s’appelle « No Special Effect »
http://manggy.blogspot.com/

Il n’est pas très connu mais j’adore ce qu’il fait : des recettes simple mais très bien réalisées et des photos très appétissantes.

Votre dernière découverte culinaire ?
Hilda :

Ce n’est pas une découverte mais j’aimerais bien faire des espumas, je n’en ai jamais fait !

Le blog  » Les Foodies « 

http://www.lesfoodies.com/_blog/ Lucile Escourrou

Leave a reply