Gâteau de Nouvel An

Une semaine après Noël, la nouvelle année se célèbre en version sucrée avec un gâteau que l’on dirait tout droit sorti d’un rêve d’enfant. L’éclair géant de Christophe Roussel se coupe en tranches -oh sacrilège !- et se mange à quatre ou six gourmands. Pâtissier installé à La Baule, le garçon est discret mais tout de même déjà connu des curieux et des gourmets pour ses « religieuses pas très catholiques » aux couleurs et aux goûts explosifs. Premier pâtissier à avoir rejoint l’association de chefs de Générations.C, Christophe Roussel sait certainement que pour trouver sa place dans le nouveau paysage culinaire, il faut savoir communiquer. Est-ce pour cela qu’il est le premier à avoir pensé au gâteau happy new year, à vendre entre la bûche et la galette ? Peut-être… Mais, en réalité, peu importe. Goûtez simplement ce délice géant au café arabica et à la cardamome verte, sans oublier la crème au chocolat du Venezuela 72 % de cacao, le tout doré à la feuille d’or pour le plaisir des yeux… Et vous ne pourrez que vous dire que 2008 débute bien ! L’éclair Happy News Year existe en 4 et 6 personnes, 18 euros et 27 euros, pâtisserie Christophe Roussel, La Baule. Lucile Escourrou

Leave a reply