Focus : Pâques

« Aux origines…»

Avant d’être un moment privilégié des gourmands, Pâque est une fête religieuse. De l’hébreu « Pessah », c’est à dire passage, Pâques est avant tout une fête juive de 7 jours qui commémore la sortie d’Egypte. C’est aussi une fête chrétienne qui rappelle la résurrection du Christ après sa crucifixion le vendredi saint. Ces événements ayant eu lieu pendant la Pâque juive, il ont repris ce nom de Pâques. Chez les Chrétiens, Pâques marque la fin du Carême. Pour rompre cette longue période de privation, d’origine religieuse donc, mais aussi « technique» – la fin de l’hiver ne laisse pas grand chose dans les placards- on se réunit autour d’une table. Celle-ci sera bien remplie notamment en graisse, sucre et surtout viande, des aliments interdit pendant le Carême.

L’agneau

Dans les trois religions monothéistes, l’agneau est symbole de pureté. Chez les Chrétiens, il représente même le Christ, l’« agneau de Dieu » sacrifié pour son peuple. De façon beaucoup plus prosaïque encore une fois, il s’avère qu’avril, l’arrivée du printemps, est le mois idéal pour manger de l’agneau de lait…

Les oeufs et autres chocolateries

En Allemagne, c’est le lièvre de Pâques qui apporte des oeufs, aux Etats-Unis, c’est le lapin du printemps. En France, ce sont les cloches de Pâques, parties à Rome depuis le jeudi Saint, qui reviennent, laissant tomber les oeufs dans les jardins qu’elles survolent. La tradition des oeufs remonte avant les fêtes religieuses puisque les Perses et les Egyptiens offraient déjà des oeufs, symbole de renaissance, à Pâques pour fêter le retour du printemps. Les Romains préféraient les casser pour purifier l’atmosphère. C’était le début du « grand ménage de printemps » ! L’Eglise interdit quant à elle de manger des oeufs pendant le Carême à partir du 4e siècle. Les poules ne s’arrêtent pas pour autant de pondre et les oeufs sont vidés puis décorés pour être offert à Pâques. Cette tradition est reprise chez les souverains à partir de la Renaissance. Mais les oeufs offerts sont alors en or ou incrustés de pierres précieuses? Pourquoi les oeufs sont-ils devenus en chocolat ? Cela n’est pas évident mais il s’agit d’une « jeune tradition » qui remonte à la seconde moitié du 19e siècle. En tous cas, à la rédaction de Cocooking, nous la trouvons très bien, cette « jeune tradition » ! L.E

Leave a reply