Dorian de Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça

Aujourd’hui, Cocooking est allé du côté de « Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça », le blog de Dorian.

Dans le cas de Dorian, s’il y a bien une chose que l’on ne peut pas dire, c’est qu’il est tombé dans la cuisine quand il était petit : personne à la maison pour lui donner envie de mettre la main à la pâte ! Mais qu’importe -et preuve que dans la vie tout peut changer- puisque Dorian aujourd’hui assouvit sa passion au quotidien : c’est lui qui cuisine pour toute la famille. Et pas question de s’arrêter là : en 2005 -Dorian est un pionnier -, il créé « Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça », un blog dédié à la cuisine avec des recettes pointues ou décontractées selon l’humeur… Mais pas seulement, Dorian, à travers ses recettes, raconte avec pudeur sa vie de père au foyer et de mari cuisinier. Pour lui, c’est un véritable plaisir que de nous faire découvrir «ce qui arrive à quelqu’un qui ne joue pas forcément les rôles dans lesquels il est attendu. » Si vous voulez rencontrer « en vrai » ce gourmand à la plume alerte, rendez-vous en juillet (du 6 au 8) aux Européennes du goût du côté d’Aurillac auxquelles il participe ! Et en attendant, pour en savoir un tout petit peu plus sur Dorian, le pas du tout desesperate househusband:

Votre dernière invention culinaire ?
Dorian : Un petit guacamole que j’ai appelé, guacamole craquant craquant ! où j’ai mis ce qu’on met généralement dans ce type de plat mais aussi d’autres petites choses… j’aime bien m’amuser en cuisine et ce plat ressemble à ce que j’aime !

C’était bon ?
D :
Généralement je ne goûte pratiquement jamais mes plats la première fois, j’ai toujours peur de trouver bon un truc immangeable juste parce qu’on s’attache à ce que l’on fait? alors je teste dans les yeux des autres et aussi selon la vitesse à laquelle les plats disparaissent… avec ces deux tests-là je peux dire qu’il semble que ce soit effectivement bon !

La recette ou l’invention dont vous êtes le plus fière ?
D :
Pour l’instant j’ai un faible pour une de mes petites salades parce que c’est presque l’été, et qu’elle mélange des choses que j’aime beaucoup, de la fraîcheur et des ingrédients un peu surprenant… mais ça ne va pas durer je vais vite trouver de nouvelles passions au fil des recettes…

Le premier plat que vous avez cuisiné ?
D :
Est-ce qu’un steack c’est un plat ? quand j’étais petit on ne cuisinait pas à la maison, on mangeait mais on ne cuisinait pas donc viande à la poêle et légumes à l’eau et c’est ce que j’ai dû préparer en premier? Sinon ma vraie première recette ça a été une paella pour des amis, nous étions 5 à table, j’en avais fait pour trois régiments et la cuisine ressemblait à une zone dévastée… depuis j’ai fait quelques progrès en tout cas en ce qui concerne les quantités, pour le reste…

Un plat auquel vous ne pouvez pas résister ?
D :
Justement mon malheur c’est que ne sais pas résister ! et je ne résiste pas à plein de choses ! je passerais mon temps à goûter, et si je ne me retenais pas même dans les boutiques je laisserais traîner un doigt pour goûter une sauce ou une crème? Je suis plutôt salé, donc un petit saucisson de montagne bien sec coupé tout tout fin, une tranchette de fromage, un petit époisse par exemple, et puis les plats, un chouille de curry, du poulet de préférence, et puis le Japon… vraiment je ne sais pas résister !

Votre livre de cuisine fétiche ?
D :
Je suis un butineur en cuisine alors je ne reste jamais longtemps sur la même fleur et j’aime le changement, en cuisine en tout cas. Alors côté livres? c’est pareil et ça produit des bibliothèques qui se remplissent, se remplissent? en ce moment j’ai souvent le Feast de Nigella Lawson que j’ai ramené d’Angleterre, hélas pas encore traduit et La cuisine du Cambodge avec les apprentis de Sala Baï un très joli livre et une très bonne idée en plus !

Votre blog préféré hormis le vôtre ?
D :
Un blog c’est pratiquement impossible même si généralement je commence toujours mes promenades sur les blogs par les mêmes bonnes adresses Anne, Mercotte, Pascale, Claire… et puis après je continue Choupette, Gracianne, Valérie, Marion? avec le temps je ne vais plus voir des blogs mais lire des personnes et ça ne rend pas les choix plus faciles ! Deux petits clins d’oeil sinon, à Véronique et sa Cuisine métisse parce que des fois on fait la même chose en même temps et Adèle de Adélices parce que… tout simplement. Mais je pourrai remplir un bottin.

Votre dernière découverte culinaire ?
D:
Un restaurant dans le 15e à Paris, Kaiseki, et un couple Elisabeth et Hisayuki Takeuchi, l’un qui invente une nouvelle cuisine japonaise virevoltante et une qui parle de cuisine mais pas seulement, avec humour, intelligence et passion, et ça… et qui écrit aussi. C’est un de ces endroits que l’on hésite à donner parce qu’on se dit, pourquoi je partagerais je me le garde que pour moi ! mais c’est tellement bien que? En plus la cuisine est ouverte, alors à voir et à manger !

Le blog « Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça »
http://doriannn.blogspot.com/ Lucile Escourrou

Leave a reply