Bûche too much

Pour ce Noël 2007, le plus parisien des pâtissiers a encore sévit… Et le moins que l’on puisse dire est que cette fois Pierre Hermé n’y est pas allé avec le dos de la cuillère en proposant une bûche à la truffe ! Un biscuit moelleux aux amandes torréfiées roulé comme les bûches de nos grand-mères mais dont la garniture n’est pas une vulgaire garniture au beurre mais une crème de mascarpone à la truffe noire. Evidement, ce n’est pas là que l’on attendait le très luxueux champignon pour les fêtes. La puissance de son arôme conviendra-t-il au sucre et aux amandes ? Nous ne l’avons pas goûtée mais l’on imagine assez facilement que le créateur du désormais culte Ispahan sait ce qu’il fait quand il mélange les saveurs. A cela, ajoutons que le curieux qui déciderait de faire flamber sa carte bleue -la jolie bûche affiche tout de même le prix d’un très très beau pull en cachemire- n’apprécierait pas la plaisanterie si le mélange n’était que pur snobisme ! Pour parfaire ce délire de Noël, la maison Hermé ajoute une truffe noire du Périgord dans la boîte. Un coup de râpe au-dessus de chaque assiette avant de servir la bûche et il ne reste plus qu’à savourer la bûche la plus décadente de l’année. Si vous craquez, pensez à partager… C’est Noël tout de même ! Et pour ceux qui se demandent vraiment quel goût peut bien avoir une truffe sucrée mais dont le portefeuille ne permet pas ce genre d’excentricité, Pierre Hermé propose des macarons individuels à la truffe à 8 € pièce.

Les bûches Pierre Hermé Paris à la truffe noire seront proposées en quantités limitées et disponibles en taille unique (6/8 personnes) au prix de 245 euros. Commandes au 01 43 54 47 77 ou
http://www.pierreherme.com/ L.E

Leave a reply